Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine
Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine

Née de la fusion d’Écla, du Centre régional du livre en Limousin et du Centre régional du livre et de la lecture en Poitou-Charentes

Site de Limoges
13, boulevard Victor-Hugo
87000 Limoges
Tél. : +33 (0)5 55 77 47 49


Contacter l'Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine – site de Limoges
S'abonner à La Feuille d'information de l'ALCA



Un nouveau site pour ALCA Nouvelle-Aquitaine

Depuis le 26 juin, ALCA  Nouvelle-Aquitaine, l’agence livre, cinéma et audiovisuel, dispose d’un nouveau site web présentant l’accompagnement proposé aux professionnels des filières de l’image et de l’écrit et leurs actualités.
Les professionnels du livre, du cinéma et de l’audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine disposent d’un nouveau portail, conçu pour valoriser leurs actions et présenter l’accompagnement qu’ALCA leur propose.
Au moyen d’une première navigation par filière, elle même déclinée par métier ou domaine, le site d'ALCA permet à tous les professionnels du livre, du cinéma et de l’audiovisuel de trouver les informations qui les concernent. De l’émergence à la transmission et la diffusion, en passant par le développement économique des filières, une deuxième navigation oriente les visiteurs.
Le site d'ALCA présente plus largement toute l’actualité des professionnels de l’image et de l’écrit en Nouvelle-Aquitaine et met à leur disposition des outils pratiques comme les annuaires des professionnels et des aides qui leur sont dédiées.
Développé par l’agence de communication graphique et digitale Supersoniks, le site ALCA disposera d’ici à septembre 2019 de nouveaux outils pour parfaire l’accompagnement et la valorisation des professionnels : un annuaire unifié, un centre de ressources virtuel valorisant les œuvres régionales et une nouvelle revue en ligne.


Le site d'ALCA : www.alca-nouvelle-aquitaine.fr.

L'actualité du livre :

Au sommaire :

14es Rencontres de Chaminadour, sur le thème de « Hugo sur les grands chemins de Victor », à Guéret (23).
Hommage autour du catalogue Anne et Georges-Emmanuel Clancier : quelques livres de leur bibliothèque.
Valérie Perrin, lauréate de la 6e édition du Prix des lecteurs corréziens pour son ouvrage Changer l'eau des fleurs.
Aquitaine cultures connectées : appel à projets 2019.
Le prix des Libraires 2019 décerné à Franck Bouysse, pour son roman Né d’aucune femme.
Le Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones.
Disparition de Pierrette Fleutiaux.
Mon Limousin : une nouvelle maison d'édition en Nouvelle-Aquitaine pour faire découvrir les richesses du Limousin.
Territoires culturels : la plateforme participative des projets culturels en milieu rural.
E-C@NA : étudier, numériser et exploiter les corpus d’auteurs en Nouvelle-Aquitaine.
Parution du rapport final de l'étude Poids et impact des manifestations littéraires soutenues par le CNL dans les territoires.
Cléo et Cléo+ : deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvres.
Les archives du Père Castor inscrites sur le registre « Mémoire du monde » de l'Unesco.


« Hugo sur les grands chemins de Victor » : 14es Rencontres de Chaminadour14es Rencontres de Chaminadour, sur le thème de « Hugo sur les grands chemins de Victor », à Guéret (23)

Du jeudi 19 au dimanche 22 septembre 2019, se dérouleront à Guéret les 14es Rencontres de Chaminadour sur le thème de « Hugo sur les grands chemins de Victor ».
Cette manifestation est organisée par l'Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour.

« Les derniers mots de Victor Hugo sur son lit de mort auraient été, selon la légende : “C’est ici le combat du jour et de la nuit”. C’eût été un excellent résumé de son œuvre ainsi qu’un bel alexandrin – trop beau pour ne pas être apocryphe. Le Journal des Goncourt assure, lui, que le poète a expiré après cette auto-injonction peu modeste : “Allons ! Il est bien temps que je désemplisse le monde”.
La chose est douteuse, et le résultat un échec total : Hugo n’a pas désempli le monde, il n’a cessé au contraire de le hanter depuis sa disparition. L’homme flotte désormais sur l’océan du temps comme une bouée de sauvetage à laquelle il est souvent opportun de  se raccrocher. Celle-ci s’adapte à toutes les tailles et à beaucoup de circonstances : le poète, le romancier, le dramaturge et l’homme politique se sont fondus en un Grand Homme qui est aujourd’hui une icône pour quelques milliards d’habitants de cette planète, ainsi qu’un ami et un guide pour, disons, quelques millions d’autres.
La source la plus sûre, cependant, reste le petit-fils Georges qui a rapporté avoir entendu le mourant balbutier à l’ultime instant : “Soyez heureux… pensez à moi… Aimez-moi”.
Cette fois, réussite complète. Hugo, nous y pensons, nous l’aimons, tandis que nous essayons d’être heureux. Ainsi, voyons-nous comme des naufragés (les temps nous y incitent) et voyons Hugo comme un salut. De quoi nous sauve-t-il ? De la résignation, du conformisme et de l’ennui. Voilà un fantôme en parfaite santé avec lequel il serait avantageux de passer quelques jours. »
(Édouard Launet, mars 2019)

Retrouvez le programme détaillé sur www.chaminadour.com/victor-hugo.

Téléchargez le programme au format PDF.

(Image : visuel des 14e Rencontres de Chaminadour).

Organisateur, informations :
Association des lecteurs de Marcel Jouhandeau et des amis de Chaminadour (ALMJAC)
10, rue Joseph-Ducouret
23000 Guéret
Tél. 05 55 52 08 07
rencontres.chaminadour@gmail.com
www.chaminadour.com


Anne et Georges-Emmanuel Clancier : quelques livres de leur bibliothèque, publié par la librairie du Sandre et librairie VignesHommage autour du catalogue Anne et Georges-Emmanuel Clancier : quelques livres de leur bibliothèque

Un an après la disparition de Georges-Emmanuel Clancier, la librairie-éditions du Sandre et la librairie Vignes se sont associées afin d'éditer le catalogue Anne et Georges-Emmanuel Clancier : quelques livres de leur bibliothèque, présentant une sélection d’ouvrages – souvent exceptionnels, voire précieux –, comme autant de témoignages de l’univers intellectuel et du parcours de vie de ce couple incomparable.

Ainsi s’exprime Juliette Clancier en introduction de cet ouvrage : « En triant les archives de mon père, j’ai découvert ses rédactions d’écolier de 12 ans. Le sujet de l’une d’entre elles était : “Comment j’imagine la maison où je rêverais habiter.” Dès son enfance le petit Georges-Emmanuel rêvait d’une “grande bibliothèque en chêne, où se trouveraient des milliers de livres”. Ce rêve, il l’a réalisé conjointement avec notre mère Anne. Ainsi c’est une bibliothèque d’environ 60 000 livres dont vous allez pouvoir découvrir un choix.
Ni mon frère, ni mes nièces, ni moi-même n’avions la place de conserver autant de livres. Nous avons pensé qu’en les confiant à nos amis libraires ces livres allaient pouvoir continuer à vivre en retrouvant de nouveaux amis lecteurs. »

Consultez en ligne l’intégralité du catalogue de vente Anne et Georges-Emmanuel Clancier : quelques livres de leur bibliothèque : backend.editionsdusandre.com.

Les livres de ce catalogue ont été présentés pendant tout le mois de juin à la librairie Vignes, avec de nombreux autres volumes provenant de la bibliothèque d’Anne et Georges-Emmanuel Clancier, et le sont en Limousin en juillet et en août. L’occasion de découvrir cet été la bibliothèque de la Font Macaire, à Eymoutiers (Haute-Vienne), où se déroulera le samedi 27 juillet 2019 une journée d'hommage.

Au programme du samedi 27 juillet (en présence des enfants du couple Clancier : Juliette et Sylvestre) :
• À 15h : visite de l'exposition « Georges-Emmanuel Clancier » présentée à la Bibliothèque des Portes de Vassivière (à Eymoutiers).
• À partir de 16h : départ d’une promenade littéraire conduite par des animateurs de Pays d’art et d’histoire de Monts et barrages en Limousin, table ronde et verre de l'amitié (au château de la Font Macaire).

(Image : couverture d’Anne et Georges-Emmanuel Clancier : quelques livres de leur bibliothèque, publié par la librairie-éditions du Sandre et la librairie Vignes).

Organisateur, renseignements :
Librairie Vignes
Tél. 01 43 25 32 59, 05 55 14 44 53
contact@librairievignes.com, limousin@librairievignes.com
www.librairievignes.com
et
Librairie-éditions du Sandre
34, rue Serge-Veau
77650 Saint-Loup-de-Naud
Tél. 01 45 20 74 86
contact@editionsdusandre.com
www.editionsdusandre.com


Changer l'eau des fleurs, de Valérie Perrin (éditions Albin-Michel)Valérie PerrinValérie Perrin, lauréate de la 6e édition du Prix des lecteurs corréziens pour son ouvrage Changer l'eau des fleurs

La Bibliothèque départementale de prêt de la Corrèze, les bibliothèques corréziennes et les librairies partenaires ont organisé le Prix des lecteurs corréziens 2018-2019.
Pour sa sixième édition, ce prix départemental récompense un ouvrage d’un auteur d’expression française, publié entre juillet 2017 et juin 2018.

Deux titres finalistes étaient en lice :
Sauf, d'Hervé Commère (Fleuve éditions).
Changer l'eau des fleurs, de Valérie Perrin (éditions Albin-Michel).

La majorité des lecteurs de 41 bibliothèques et des clients de 8 librairies ont donc choisi l'ouvrage de Valérie Perrin.

Au total, 711 Corréziens ont participé à cette nouvelle édition avec près de cinquante lecteurs supplémentaires par rapport à 2018.
Ce prix, soutenu depuis sa création par le Conseil départemental, est donc maintenant bien ancré dans le paysage culturel corrézien grâce à l'implication toujours plus forte des bibliothécaires et de leurs lecteurs.

20 lecteurs ont été tirés au sort pour recevoir en cadeau un exemplaire du Changer l'eau des fleurs offert par le Conseil départemental de la Corrèze.

Rappelons que l'une des originalités du Prix des lecteurs corréziens réside dans le fait que la récompense pour l'auteur du livre primé est de pouvoir venir en Corrèze à la rencontre de ses lecteurs. Cette année, Valérie Perrin sera donc présente dans plusieurs médiathèques du département du 24 au 26 septembre.

L'ouvrage primé :
« Changer l'eau des fleurs est le second roman de Valérie Perrin publié chez Albin-Michel.
Violette est garde-cimetière. Les gens de passage et les habitués passent se réchauffer dans sa loge où rires et larmes se mélangent au café qu'elle leur offre. Un jour, parce qu'un homme et une femme ont décidé de reposer ensemble dans son carré de terre, tout bascule. Des liens qui unissent vivants et morts sont exhumés, et certaines âmes que l'on croyait noires se révèlent lumineuses.
C'est un roman tendre, poétique et rempli d'optimisme. »

L'auteure :
« Valérie Perrin est photographe, scénariste et écrivaine.
Elle travaille avec le réalisateur Claude Lelouch et est l'auteure de Les Oubliés du dimanche (2015) ».

Retrouvez l'ouvrage de Valérie Perrin sur le site des éditions Albin-Michel : www.albin-michel.fr.

Retrouvez le Prix des lecteurs corréziens sur le site de la Bibliothèque départementale de la Corrèze : bdp.cg19.fr.

(Texte issu de la communication de la Bibliothèque départementale de la Corrèze. Images : couverture de Changer l'eau des fleurs, publié aux éditions Albin-Michel, et photographie de Valérie Perrin).

Contact, renseignements :
Marie-Claude Traverse
Bibliothèque départementale de la Corrèze
Le Touron
19000 Tulle
Tél. 05 55 29 96 40
mtraverse@correze.fr
www.bdp.correze.fr


Aquitaine cultures connectées : appel à projets 2019Aquitaine cultures connectées : appel à projets 2019

Le programme Aquitaine cultures connectées (ACC) :
Issu du contrat de plan État-Région Aquitaine (2015-2020), le programme Aquitaine cultures connectées a pour objectif de développer le numérique et les nouveaux usages dans tous les secteurs de la culture.
Il se décline en deux axes :
• Médiation numérique : soutien à des projets innovants de médiation et/ou d’éducation artistique et culturelle.
• Services et usages innovants pour les opérateurs culturels : soutien à des projets de valorisation et diffusion de contenus culturels, de développement des publics, de partage et de diffusion de connaissances entre opérateurs, de technologies innovantes contribuant à la transformation numérique de l’opérateur.

Bénéficiaires :
Les structures susceptibles de bénéficier d’un financement sont :
• Les collectivités territoriales (musées, bibliothèques, archives régionales, départementales ou municipales, services patrimoniaux…).
• Les fondations.
• Les associations culturelles.
• Les entreprises culturelles.
• Les établissements publics, les universités, les laboratoires de recherche et les écoles supérieures d’art.

Les porteurs de projets doivent avoir leur siège en ex-Aquitaine ou porter un projet avec un fort lien culturel avec l’ex-Aquitaine et/ou en association avec des acteurs culturels de l’ex-Aquitaine (associatif, institutionnel). Les projets doivent être destinés prioritairement aux publics de l’ex-Aquitaine.

Les porteurs de projets de numérisation de contenus culturels qui candidatent à l’appel à projets PVN de la Drac Nouvelle-Aquitaine sont également éligibles à Cultures connectées pour le volet « valorisation » du projet.

Types de projets éligibles :
• Axe Médiation numérique :
- Services de médiation numérique à vocation culturelle (formation à distance, tutoriels, podcasts, médiation artistique, médiation culturelle, etc.).
- Outil de médiation culturelle dans le cadre de l’éducation artistique et culturelle. Visites culturelles exploitant des narrations transmédiatiques (serious game, par exemple) et des technologies spécifiques (application de réalité augmentée, production multimédia, livre enrichi, etc.).
• Axe Services et usages innovants pour les opérateurs culturels :
- Projet numérique proposant des services intermédiaires entre des ressources culturelles et des publics (chercheurs, amateurs, scolaires, etc.), par exemple des portails web, des applications pour téléphone ou tablette… Services de mise à disposition et/ou réutilisation des données publiques culturelles.
- Projet collaboratif sollicitant des communautés d’usages (crowdsourcing, indexation ou transcription collaborative, etc.).
- Usage culturel des objets connectés.
- Expérimentations relevant de nouvelles formes de promotion, de commercialisation ou de rémunération de la création ou de nouveaux outils et usages professionnels.

Le dossier de candidature doit être constitué à partir du formulaire de réponse accompagné du formulaire CERFA 12156*05.
Pour les associations, le formulaire peut être téléchargé sur le site de la Drac Nouvelle-Aquitaine :
www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Nouvelle-Aquitaine
ou bien sur : www.service-public.fr/associations/vosdroits

Envoi des dossiers de candidature :
Les dossiers seront envoyés à la Drac Nouvelle-Aquitaine avant le 31 juillet 2019 à 17h, délai de rigueur.
En version électronique avec les intitulés suivants : Porteurduprojet-formulaire.odt ou.doc ou .pdf , Porteurduprojet-CERFA.odt ou .doc. ou .pdf
Uniquement via la plate-forme de dépôt de fichiers en ligne Zephyrin : zephyrin.ext.culture.fr
avec pour correspondants elisabetta.pomiato@culture.gouv.fr et jean-pierre.castan@culture.gouv.fr
Les dossiers envoyés en pièce jointe directement à ces boîtes e-mails ne seront pas acceptés.

Un exemplaire papier sera également à déposer avant le 31 juillet ou à envoyer par voie postale à :
Drac Nouvelle-Aquitaine
54, rue Magendie
CS 41229
33074 Bordeaux Cedex

Retrouvez l'annonce sur www.culture.gouv.fr/Regions/Drac-Nouvelle-Aquitaine.

(Texte et image extraits du site de la Drac Nouvelle-Aquitaine).

Contact, renseignements :
Elisabetta Pomiato
Drac Nouvelle-Aquitaine
Tél. 05 57 95 01 53, 05 57 95 01 56
elisabetta.pomiato@culture.gouv.fr


Né d’aucune femme, de Franck BouysseLe prix des Libraires 2019 décerné à Franck Bouysse, pour son roman Né d’aucune femme

Le mercredi 15 mai, le jury du prix des Libraires a décerné son prix 2019 à l'auteur Franck Bouysse, natif de Brive-la-Gaillarde et résidant à Limoges, pour son roman Né d’aucune femme (édité au début de l'année par La Manufacture de livres).

Rappelons que Franck Bouysse faisait partie des auteurs de la sélection de la 7e édition de La Voix des lecteurs, organisée par ALCA Nouvelle-Aquitaine, pour son ouvrage Plateau.

Retrouvez la bibliographie de Franck Bouysse à la rubrique « Auteurs » de ce site.

(Image : couverture de Né d’aucune femme, de Franck Bouysse, publié par La Manufacture de livres).


Le Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophonesLe Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones

Depuis 2010, le magazine Livres Hebdo organise le Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones afin de promouvoir les acteurs et les initiatives innovantes du monde des bibliothèques.
Décerné par un jury interprofessionnel d'exception, il distingue des établissements de toute nature et de toute taille proposant des services particulièrement efficaces et novateurs.
Les réalisations lauréates font l'objet d'un dossier spécial dans le magazine Livres Hebdo.

C'est la bibliothèque du CNAM, à Paris, qui accueillera la remise du Grand Prix, le 2 octobre 2019.

Inscrivez votre candidature avant le 31 juillet 2019 sur www.grandprix-bibliotheques.fr.

Pour mémoire, rappelons que la médiathèque de Royère-de-Vassivière (Creuse) a été distinguée par le Grand Prix Livres Hebdo des bibliothèques francophones en 2017 (prix de l’Accueil).

Contact, renseignements :
Paco Vestieu
Tél. 01 44 41 28 32
grandprixdesbibliotheques@livreshebdo.fr


Pierrette FleutiauxDisparition de Pierrette Fleutiaux

La romancière et nouvelliste Pierrette Fleutiaux est décédée le 27 février 2019.
Née en 1941 à Guéret, elle a passé toute son enfance dans la campagne creusoise.
Agrégée d’anglais, elle a enseigné à New York avant d’embrasser une carrière littéraire couronnée par de nombreux prix, dont le Femina en 1990 pour Nous sommes éternels (Gallimard). Également auteure pour la jeunesse avec la série des Trini (Folio Junior), elle était très active au sein de la Société des gens de lettres.
L’auteure des Amants imparfaits était très attachée à la Nouvelle-Aquitaine puisqu’elle passait une partie de l’année dans sa maison de Royan et gardait un lien affectif fort avec le Limousin. Elle a connu un grand succès public et remporté de nombreux prix avec le roman Des phrases courtes ma chérie (Actes-Sud), paru en 2001, qui relate l’accompagnement de la fin de vie de sa mère à Limoges.

(Photo de Pierrette Fleutiaux : © Olivier Thuillas).


Éditions Mon LimousinMon Limousin : une nouvelle maison d'édition en Nouvelle-Aquitaine pour faire découvrir les richesses du Limousin

Le mercredi 5 décembre 2018, à Saint-Junien (Haute-Vienne), les éditions Mon Limousin ont officialisé leur naissance en présentant leur premier ouvrage : Saint-Junien, l’art du cuir.

Voici, sous la forme de questions-réponses, une présentation de cette nouvelle maison d'édition qui a bénéficié d'un accompagnement de la part d'ALCA pour sa création :

« Comment est née l'idée de cette maison d'édition ?
C’est notre retour sur les terres natales de Marc (la Haute-Vienne) qui a été en quelque sorte le déclencheur. Les livres sont présents dans notre quotidien depuis l’enfance, grâce à nos parents, nos instituteurs, nos professeurs. Passionnés de littérature, cette idée de faire naître des livres et de les partager est très motivante. Nous avions déjà une expérience en tant qu’éditeurs associatifs à Fontevraud-l’Abbaye (Maine-et-Loire). Notre projet aujourd’hui est professionnel, il s’agit d’une maison d’édition à compte d’éditeur.

Pouvez-vous nous présenter les deux créateurs de la maison (parcours, répartition des rôles au sein de la maison d'édition) ?
Marc Léonard est un lecteur compulsif. Après avoir travaillé de nombreuses années dans le domaine commercial, il a dirigé une entreprise artisanale pendant dix ans, à Fontevraud. Aux éditions Mon Limousin, il s’occupe de l’aspect éditorial, lecture des manuscrits, et commercial, relations avec les libraires…
Richard Biren a été comédien et musicien. Sa carrière artistique l’a amené à parcourir le monde. En parallèle, il a développé une activité de graphiste. Son travail a été primé par le ministère de la Culture (en 2003, études pour le logo des Musées de France). Au sein de la maison d’édition, il gère la mise en page et la fabrication.

Le Limousin administratif n'existe plus mais vous souhaitez tout de même ancrer votre politique éditoriale sur le Limousin ?
Mais toutes les richesses du Limousin demeurent ! C’est pourquoi, chaque initiative permettant de le valoriser est importante. Nous souhaitons, à travers cette nouvelle maison d’édition, offrir un espace d’expression pour défendre les patrimoines, les savoir-faire.
Chaque commune de la Creuse, de la Corrèze, de la Haute-Vienne recèle des trésors, petits ou grands. Notre ambition est de faire émerger des auteurs locaux. Nous voulons leur permettre d’exprimer leur vision sur le Limousin d’hier et d’aujourd’hui et sur les dynamiques du territoire, qu’il s’agisse de monographies ou de romans.

Présentez-nous votre premier titre sur Saint-Junien.
Dans le cadre de notre ligne éditoriale (collection « Savoirs limousins ») Saint-Junien mérite qu’on s’y intéresse. Son savoir-faire sur le cuir n’est plus à démontrer mais il existe peu de livres sur le sujet. Nous avons souhaité un livre très illustré, en couleur.
Après une présentation de l’histoire du cuir à Saint-Junien depuis le Moyen-Âge, nous avons dressé un portrait actuel de la filière (entretiens avec des chefs d’entreprises et des salariés) et des projets d’avenir sur la commune. On trouvera aussi des témoignages d’anciens du cuir, évoquant leurs souvenirs. »

Contact, coordonnées :
Éditions Mon Limousin
16, avenue des Ruchoux
87100 Limoges
Tél. 06 06 43 43 23
editions@monlimousin.fr
www.monlimousin.fr


Territoires culturels : la plateforme participative des projets culturels en milieu ruralTerritoires culturels : la plateforme participative des projets culturels en milieu rural

« La politique de développement culturel menée par le ministère de la Culture en faveur des territoires ruraux vise à corriger les déséquilibres territoriaux, à favoriser l'accès à la culture pour tous, à assurer la cohésion sociale et à renforcer l'attractivité des territoires. »
« Initiée à l’occasion de la première édition des Rencontres nationales Culture et Ruralités du 29 juin 2018, organisée conjointement par le ministère de la Culture et le ministère de la Cohésion des territoires, en partenariat avec le Réseau rural national, la plateforme participative Territoires culturels a pour objectif d’offrir une visibilité nationale aux projets culturels dans les territoires ruraux, d'alimenter une base de données relative à ces projets et de favoriser la mise en réseau des acteurs.
Vous développez un projet culturel en milieu rural avec différents partenaires ? Nous vous invitons à le recenser en remplissant ce formulaire : www.culture.gouv.fr.
Votre contribution servira à alimenter la base de données des projets culturels en milieu rural du ministère de la Culture à des fins d'observation et de valorisation. »

(Texte extrait du site du ministère de la Culture).

Contact, renseignements :
Ministère de la Culture
182, rue Saint-Honoré
75001 Paris
Tél. 01 40 15 80 00
www.culture.gouv.fr


E-C@NA : étudier, numériser et exploiter les corpus d’auteurs en Nouvelle-Aquitaine

« E-C@NA est un projet soutenu par la Région et visant à créer, sur le territoire de la Nouvelle-Aquitaine, un pôle de ressources et de compétences en "Humanités numériques" dédié aux corpus d’auteurs.
Porté par Telem (université de Bordeaux-Montaigne), en partenariat étroit avec CRLA/Archivos (université de Poitiers), il souhaite associer les chercheurs des universités de la Nouvelle-Aquitaine porteurs de projets scientifiques – ou désireux de développer des projets - sur des corpus d'auteurs ainsi que les structures de conservation et de valorisation de ces corpus (bibliothèques, archives, etc.). Par corpus d'auteurs, nous entendons ici toutes les collections patrimoniales réunissant un ensemble cohérent de documents renseignant l’œuvre d'un auteur. Il peut donc s'agir de manuscrits, mais aussi d'ouvrages édités, d'articles de presse ou de tout autre type de documents (photographies, carnets, correspondances, etc.) qui renseigne l'activité d'écriture de l'auteur dont il est question. Le terme d'auteur est pris ici au sens large, celui que lui donne le consortium Cahier auquel nous sommes rattachés : l'auteur est donc une personne ayant produit une "œuvre" relevant de la littérature, de la philosophie ou plus largement d'une production liée à une activité artistique et/ou professionnelle (journalisme, critique, enseignement, etc.).
L'objectif de ce sondage est de repérer les actions numériques existantes (ou à venir) menées sur des corpus d'auteurs dans les centres de recherches, les bibliothèques ou médiathèques de la Région. Ce sondage, réalisé dans le cadre du programme de recherche e-can@ est à destination des chercheurs, de leurs centres de recherches, mais également des bibliothèques et médiathèques de la région Nouvelle-Aquitaine. »

Les initiateurs de ce projet invitent donc chacun, susceptible de pouvoir y contribuer, à répondre à cette enquête et à la transmettre aux personnes qui pourraient renseigner le formulaire.

Le formulaire en ligne : framaforms.org.

Contact, renseignements :
ecana.project@gmail.com (e-mail)
eCANA_ (Twitter)


Rapport final de l'étude Poids et impact des manifestations littéraires soutenues par le CNL dans les territoiresParution du rapport final de l'étude Poids et impact des manifestations littéraires soutenues par le CNL dans les territoires

« Le 16 janvier 2018, le Centre national du livre (CNL) a rendu publique son étude sur le poids et l'impact des manifestations littéraires. Le CNL a souhaité mener une étude sur les manifestations littéraires qu'il soutient, confiée au cabinet de conseil PwC.
Cette étude a pour objectifs de :
• dresser un état des lieux des manifestations soutenues par le CNL ;
• apprécier la contribution réelle des manifestations littéraires au rayonnement et à l'attractivité d'une ville ou d'un territoire ;
• identifier les nouveaux besoins et contraintes des manifestations littéraires. »

Retrouvez l'annonce sur le site du Centre national du livre.

Télécharger le rapport final de l'étude Poids et impact des manifestations littéraires soutenues par le CNL dans les territoires (88 pages).

Téléchargez la synthèse de l'étude (20 pages).

(Image : couverture de l'étude Poids et impact des manifestations littéraires soutenues par le CNL dans les territoires ; texte issu de la communication du Centre national du livre).

Contact, renseignements :
Centre national du livre (CNL)
53, rue de Verneuil
75343 Paris Cedex 07
Tél. 01 49 54 68 68
www.centrenationaldulivre.fr


Cléo et Cléo+ : deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvresCléo et Cléo+ : deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvres

« La Société des gens de Lettres (SGDL) a développé, pour les auteurs, les artistes et tous les créateurs, deux services en ligne de protection et de dépôt numériques des œuvres : Cléo et Cléo+.
Sécurisés et confidentiels, ces services permettent d’obtenir une date d’antériorité et d’apporter la preuve de la paternité de l’œuvre en cas de litige.
Cléo (sans transfert de fichier) et Cléo + (avec sauvegarde des fichiers et accès permanent aux œuvres) constituent deux solutions simples pour obtenir une preuve juridique. »

L'ensemble des informations relatives à ces deux dispositifs sont disponibles sur www.cleo-sgdl.com.

(Texte : communiqué de la Société des gens de Lettres – SGDL).

Renseignements, contact :
Société des gens de Lettres
38, rue du Faubourg-Saint-Jacques
75014 Paris
Tél. 01 53 10 12 02
cleo@sgdl.org
www.cleo-sgdl.com


La Ferme du Père Castor, de Lida, avec des illustrations d'Hélène GuertikLes archives du Père Castor inscrites sur le registre « Mémoire du monde » de l'Unesco

L’Unesco vient de confirmer l’inscription des exceptionnelles archives du Père Castor sur son registre « Mémoire du monde », ayant pour objectif la conservation du patrimoine mondial, mais aussi son accès universel en favorisant la numérisation dans le respect des lois et de la propriété intellectuelle.

Valorisées par l'Association des amis du Père Castor, la Communauté de communes Briance-Sud Haute-Vienne et la médiatheque intercommunale du Père Castor de Meuzac, « les archives du Père Castor, méthodiquement constituées par Paul Faucher, fondateur du Père Castor, et rassemblées jusqu’à sa mort en 1967, comprennent des documents relatifs à ses début en tant que libraire à Flammarion (1921) mais surtout des documents relatifs à la conception, à la fabrication et à la diffusion de la collection “Les albums du Père Castor” (1931-1967). Ce corpus, constitué de formes et supports très variés (notes, correspondances, illustrations, imprimés, enregistrements, photographies, dessins…), regroupe des matériaux de réflexion pédagogiques qui ont abouti progressivement à la création concertée, collaborative, mais fortement structurée et réfléchie, de ce que l’on connaît mieux sous le nom d’“album du Père Castor” ».

Lire la suite de l’annonce sur le site de l’Unesco : www.unesco.org.

(Image : couverture de La Ferme du Père Castor, de Lida, avec des illustrations d'Hélène Guertik ; texte extrait du site de l'Unesco).

Contact :
Les amis du Père Castor
Médiathèque du Père Castor
Forgeneuve
87380 Meuzac


 



Rejoignez l'Agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine sur Facebook.


Le nouveau contrat de filière en Nouvelle-Aquitaine associe la Région Nouvelle-Aquitaine, l’État – Drac Nouvelle-Aquitaine et le Centre national du livre et poursuit leur partenariat par la mise en place d’un accord-cadre sur la période 2018-2020. Celui-ci permet le soutien et l’accompagnement de la filière du livre sur le territoire néo-aquitain.
Rendez-vous à la rubrique « Contrat de filière » pour découvrir les modalités d'attibution des aides ainsi que les formulaires de demande en ligne.


En tant que rédacteurs de ce site, nous œuvrons pour vous permettre d'accéder aux informations les plus exactes possibles dans le domaine du livre et de la lecture.
Cependant, parmi la somme de données que nous diffusons, il se peut que certaines nécessitent une réactualisation.
Donc, si vous remarquez des informations erronées ou manquantes dans ce site, nous vous invitons à nous en faire part en écrivant à ALCA, site de Limoges (adresse postale ou corrections.site@crl-limousin.org) ou en nous téléphonant au 05 55 77 45 69.
Nous vous remercions par avance pour votre contribution.

 

Mentions légalesCrédits